les incontournables

Accueil > Envie de.. > Tourisme et découvertes > Les incontournables
Paysage enneigé Steinbach

Un territoire touristique riche d’atouts

À la croisée de la Route des Vins et de la Route des Crêtes, le territoire de la Communauté de Communes représente une richesse et une diversité tant en termes de paysages que d’offres touristiques.

De la plaine à la montagne en passant par le piémont, nos 16 communes représentent un fantastique condensé de ce que l’on peut trouver à la fois en Alsace (vins, gastronomie, architecture) et dans le Massif des Vosges (panoramas, écotourisme, fermes auberges).

Retrouvez les lieux incontournables :

Les vignobles de la Porte Sud

 

 

Le vignoble représente une superficie de 128 hectares à l’échelle de la Communauté de Communes avec les communes de Leimbach, Thann, Vieux-Thann, Steinbach, Cernay Uffholtz et Wattwiller. Située à l’extrémité méridionale du vignoble régional, la ville de Thann a le privilège d’être dénommée la porte Sud de la Route des Vins d’Alsace.

L’introduction à la découverte de cette route réputée s’effectue depuis une ancienne tour de rempart datant de 1411, au toit en forme de bulbe. Également appelé « Tour des Sorcières », un riche espace muséographique dédié à la vigne et au terroir y est situé. N’hésitez pas à vous y rendre !

Veuillez contacter l’office de tourisme pour de plus amples informations sur l’ouverture du site au public : 03 89 37 96 20

En complément, trois remarquables sentiers viticoles vous permettront de vous immiscer au cœur des vignobles de la Porte-Sud et d’en savoir plus sur l’histoire unique de ces lieux.

– Le sentier des Bangards à Thann : C’est en suivant les pas d’un bangard, ancien « garde-vigne », que vous pourrez explorer les coteaux spectaculaires du Rangen, dont l’inclinaison de la pente va parfois jusqu’à 45° !

– Le sentier de la cote 425 à Steinbach : ouvert sur la plaine et dominant la ville de Cernay, ce vignoble a été totalement détruit durant la Première Guerre Mondiale. Replanté à partir de 1920, il comporte toujours de nombreuses traces du conflit (bunker, monuments).

– Le sentier des coteaux du Vieil Armand : Protégé par le Hartmannswillerkopf (956 m) et lui aussi reconstitué après la Première Guerre Mondiale, ce vignoble offre de splendides panoramas et est entouré de vergers séculaires et d’étangs reposants.

La brochure de présentation est téléchargeable ici et disponible au format papier à l’office de tourisme.

vignoble-steinbach
uffholtz-vignes
Vignoble-vue-drone
sentier-uffholtz

Route des Crêtes et fermes auberges

 

 

La Communauté de Communes fait aussi office de porte d’entrée vers le Massif des Vosges. Plusieurs sommets y dépassent les 1 000 mètres d’altitude comme par exemple le Thanner Hubel (1183 mètres) et le Molkenrain (1125 mètres).

En plus d’offrir des vues spectaculaires sur les alentours, tant vers la plaine d’Alsace que vers les Vosges et la vallée de la Thur, ces massifs disposent aussi de qualités paysagères, faunistiques et floristiques exceptionnelles. Au détour d’un chemin, vous verrez peut-être des chamois ou entendrez au loin le brame du cerf, à l’automne.

En vous y promenant, que ce soit sur les hautes chaumes ou au cœur des forêts, seul ou en groupe, vous pourrez en tout cas en profiter pour prendre un bon bol d’air frais et vous reconnecter le temps d’un instant avec la nature.

En outre, puisque l’agriculture de montagne y est aussi encore pratiquée par endroit, vous pourrez même rendre directement visite à nos fermiers-aubergistes et vous régaler en dégustant des produits locaux de qualité : tarte à la myrtille, collet fumé, sieskass, fromage de montagne… Entre les fermes Ostein, du Kohlschlag, du Molkenrain, des Buissonnets, du Thanner Hubel ou du Freundstein, vous n’aurez que l’embarras du choix !

Enfin, tel un symbole, c’est bien aussi sur notre territoire que débute la Route des Crêtes. En été, vous pourrez vous y rendre directement en navette et bénéficier d’une offre de transport collectif, économique et écologique. Que demander de plus ?

ferme-auberge

Le vallon minier du Silberthal

 

 

Au cœur de la forêt, sur les hauteurs de Steinbach, le vallon du Silberthal renferme de nombreux filons de fer ou de plomb. Avec près de 200 ouvrages miniers sur moins de 3km², ce vallon a connu de nombreux rebondissements, du début de son activité vers 1250 à sa fermeture définitive en 1905.

C’est dans ce cadre naturel que la mine Saint-Nicolas, la mine du Donnerloch et les mines de l’Erzenbach mènent les visiteurs à la découverte de 1000 ans d’exploitation du fer et du plomb argentifère et sur les traces des mineurs.

Ces trois sites et leurs richesses géologiques et naturelles sont mis en valeur grâce à trois itinéraires de découverte balisés avec tables d’interprétation.

Vous pourrez aussi vous rendre directement à l’intérieur des galeries de la mine Saint-Nicolas et en savoir plus sur les prouesses techniques des mineurs d’antan en prenant part à une visite guidée organisée par l’association Potasse.

Des visites guidées sont organisées les vendredis, samedis et dimanches durant la saison estivale, de fin juin à fin septembre. Le reste de l’année, il est possible de visiter la mine les samedis après-midi et sur rendez-vous : 03 89 37 96 20  

Association Potasse

Enfin, nous vous invitons aussi à découvrir dès à présent 2 nouveaux outils de valorisation numérique de la mine Saint-Nicolas :

– Une visite virtuelle à 360 degrés  : https://cc-thann-cernay.fr/visitevirtuellemine/

– Un film de reconstitution 3D du système de pompage :

Le-vallon-minier

Thann, Plus Beau Détour de France

 

 

Le centre historique de Thann, qui compte parmi les Plus Beaux Détours de France, s’étend principalement autour de la Collégiale Saint-Thiébaut, un des édifices les plus représentatifs du gothique rhénan en Alsace et sujet au proverbe local suivant : « Le clocher de Strasbourg est le plus haut, celui de Fribourg le plus gros et celui de Thann, le plus beau » !

Au hasard des petites ruelles de la ville des Trois Sapins, la cité vous livrera ses richesses patrimoniales : maisons du XVIème, fontaines, oriels, tours et fortifications des XIVème et XVème siècles, quais de la Thur, anciennes halles aux blés…

Et puis, en 20 à 30 minutes de marche à peine, vous pourrez aussi atteindre les spectaculaires ruines du Château de l’Engelbourg, aussi dénommées « Œil de la Sorcière ». Pourquoi ce surnom ? Lors de sa destruction en 1673 sur ordre de Louis XIV, le donjon retomba sur le flan pour former un œil, qui semble aujourd’hui encore observer la ville…

Enfin, en plus d’être une ville historique, Thann est aussi une ville vivante, dotée d’une forte tradition culturelle et organisant encore aujourd’hui de nombreuses animations : Crémation des 3 sapins, Marché de Noël, Vins et Saveurs des Terroirs…

Facades-Thann
Chateau-de-l’Engelbourg
Marché-de-Noel-Thann

Train touristique

 

 

En embarquant à bord du train touristique circulant à vapeur ou en autorail sur la ligne Cernay (Saint-André) – Sentheim, en pleine campagne alsacienne et avec vue sur le piémont des Vosges, vous prendrez part à un inoubliable voyage dans le temps !

De nombreuses animations et expositions proposées tout au long de l’année par l’association Train Thur Doller Alsace, dont le but principal est d’œuvrer pour la sauvegarde du patrimoine ferroviaire, vous permettront en outre de vous évader à chaque fois dans des univers différents (Halloween, Western, Noël) et de vivre de nouvelles expériences hors du temps !

Vélorail

Depuis 2021, il vous sera même possible de parcourir une partie de cette ancienne ligne ferroviaire à bord d’un… vélorail !

Cette nouvelle initiative, portée par la société Vélo Rail Sud Alsace, est elle aussi fortement soutenue par la Communauté de Communes, propriétaire des voies sur son territoire et de certains bâtiments.

Cette offre, qui devrait encore s’étoffer dans les années à venir avec des projets ambitieux comme la rénovation du bâtiment principal de la gare d’Aspach-Michelbach, s’inscrit dans une volonté de développer de nouvelles formes de tourisme à la fois plus innovantes et plus respectueuses de l’environnement.

Thrain-Thur-Doller
communauté de communes thann cernay velo rail sud alsace

Le Hartmannswillerkopf ou

Vieil-Armand

 

 

Entre histoire, tourisme et pédagogie, le site du Hartmannswillerkopf est composé de trois principaux lieux à découvrir :

– Le Monument National de la Grande Guerre 1914-1918, érigé au tournant des années 1930 en souvenir des combats et composé de deux entités : un autel de la patrie dominant la nécropole et une crypte à laquelle on accède par une allée de 80 m évoquant une tranchée.

– Le champ de bataille, culminant à 956 mètres et situé sur un éperon rocheux pyramidal surplombant le sud de la plaine d’Alsace. Lieu stratégique, il porte encore les traces de ces combats ayant causé la perte de 30 000 soldats. Un parcours scénographié composé de 45 panneaux explicatifs permet d’arpenter ces vestiges (abris, tranchées) en toute sécurité.

– L’historial franco-allemand, inauguré en 2017, se concentre davantage sur l’évolution des relations franco-allemandes jusqu’à nos jours et a pour objet de présenter une tranche d’histoire commune à tant de peuples, au-delà de tout esprit de repentance, de nostalgie et de passéisme.

Se rendre au Hartmannswillerkopf, aujourd’hui lieu de mémoire et de nature, auparavant champ de bataille et montagne « mangeuse d’hommes », ne laisse en tout cas pas indifférent.

Mémorial du Hartmannswillerkopf

Vieil-Armand

Le long de la Thur à Cernay

 

 

Plusieurs possibilités d’escapade s’offrent à vous le long de la Thur à Cernay.

En parcourant le biotope de la Thur, vous aurez tout d’abord l’occasion de suivre un sentier pédagogique ayant pour l’objet la faune et la flore du secteur. Grâce à 13 panneaux explicatifs répartis sur environ 3,5 kilomètres, vous pourrez vous évader en pleine nature à deux pas de la ville et en savoir plus sur la Thur sauvage !

Non loin de là se trouvera aussi le Parc à Cigognes. Vous pourrez y admirer cet oiseau emblématique de l’Alsace, mais aussi de la Ville de Cernay, la « cité des cigognes ».  Ce parc accueille jusqu’à une cinquantaine de couples dont environ vingt sont complètement sédentaires.

En aval, vous pourrez enfin vous promener au sein du remarquable parc des Rives de la Thur, véritable poumon vert avec 12 hectares d’espace vert et environ 25 000 arbres et arbustes. Maintes fois primé, ce parc vous permettra – au choix – de flâner au bord de l’eau, de pique-niquer en bonne compagnie, de vous dépenser ou de vous ressourcer.

Le petit plus : ces sites sont situés à deux pas de la véloroute du vignoble d’Alsace et de la véloroute européenne 5. Ils sont aussi proches de la gare et de son tram-train.

cigognes-cernay